Parc nationaux Ouest americain - Varennes et cie
1 juillet 2019

Entre Western, Far West et randonnées !

voyages
Voyages & Croisières Varennes

Avant de commencer votre périple vers les parcs nationaux, un arrêt à Las Vegas peut vous démontrer, par sa grandeur, toute l’étendue de ce que l’homme peut construire avant de constater tout ce que peut concevoir la nature à elle seule. Cliquez ici pour consulter notre reportage sur Las Vegas.

Vous êtes tentés par un « road trip aux USA » ? L’Ouest américain et ses parcs nationaux sauront combler les adeptes de déserts, de montagnes, d’eaux cristallines et de canyons !

Plusieurs sites internet vous feront l’éloge de plus d’une cinquantaine de parcs répartis sur tout le sol américain. Mais puisqu'il est improbable, voire impossible, de visiter tous ces parcs en un seul voyage, nous avons donc dressé un palmarès du « TOP 5 » des parcs nationaux de l’Ouest américain.

Par contre, l’une de nos conseillères spécialisées est en mesure de créer un itinéraire spécialement pour vous et selon vos besoins et vos attentes. Dans cet article, nous avons donc décidé de vous présenter nos coups de cœur qui peuvent être visités lors d’un même voyage d’une durée de plus ou moins 10 jours.

Le parc de Zion, Utah

Ha ! l’Utah, un état aux couleurs magiques ! On y retrouve un parc national, connu pour ses 593 km2 de profonds canyons creusés par la rivière Virgin, ses hauts plateaux et ses formations rocheuses impressionnantes.

Zion, tiré d’un ancien nom hébreu, signifie « refuge ; lieu de paix et de relaxation », ce qui lui sied encore à merveille.
La partie principale est très familiale, mais vous pourrez aussi y retrouver des sentiers très élevés en difficulté.

Le parc de Zion, Utah

Le parc de Zion, Utah - Varennes et cie

Le parc est bordé par la petite ville de Springdale qui est vraiment très belle. Étant donné que les voitures sont interdites dans le parc, des navettes gratuites entre les points principaux de la ville et l’entrée du parc sont offertes plusieurs fois par jour.

Les deux autres entrées sont situées à plusieurs kilomètres l’une de l’autre. Mais des deux côtés, les paysages sont à couper le souffle ! Dans l’une des parties, on pourrait facilement se croire en plein film de Jurassic Park ! Dans l’autre, on y retrouve de beaux sentiers pour des randonnées familiales, faciles d’accès pour les débutants.

BON À SAVOIR
Nous vous conseillons d’arriver par l’entrée est (route 89 Sud, puis route 9 Ouest), un parcours en lacet, avec canyons et tunnels creusés dans la roche rouge ; cela ajoute vraiment un petit plus à l’expérience.

Le parc de Bryce Canyon, Utah

Au Sud de l’Utah, et avec une altitude maximale de 2778 mètres, ce parc semble sorti de nulle part. Même à quelques mètres du « Visitor center », il est impossible de savoir ce qui vous attend.

Plus populaire que Zion, ce parc peut être visité en voiture, mais aussi à pied, sur des sentiers balisés au milieu des « hoodoos » (roches érodées aux formes coniques), ce qui pourrait vous permettre de vous isoler un peu de la foule, en plus d’offrir une toute autre perspective sur cette merveille.

Il est tout à fait possible de visiter les treize « scenic points » en voiture, sur une route de crête d’une trentaine de kilomètres. Ces points d’observation sont facilement accessibles et permettent d’admirer le formidable paysage ainsi que de photographier, sous toutes les coutures, les géants de pierre dont les contours semblent changer avec la lumière. Comme les points d’observation sont tous situés du côté gauche de la route (comme le Canyon), on vous conseillera de vous rendre au point d’observation le plus haut (près de 8000 pieds) et d’y arrêter pour prendre des photos en redescendant.

Le parc de Bryce Canyon, Utah - Varennes et cie

Le parc de Bryce Canyon, Utah - Varennes et cie

BON À SAVOIR
Le Natural Bridge : Une arche naturelle creusée dans le grès par l’érosion. Au coucher de soleil à « Sunset Point », le spectacle est ahurissant. Points d’observations qui peuvent être atteints en voiture :
Sunrise Point, Sunset Point, l’Amphithéâtre de Bryce, Bryce Point, Paria View, Natural Bridge, Fairview Point, Yovimpa Point.

Grand Canyon, Arizona

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, ce canyon creusé par la Colorado River a une longueur de 446 km, une profondeur maximale de 1,6 km et une largeur maximale de 24 km. Il est connu pour les excursions qu’on peut y faire en avion ou en hélicoptère. Cependant, il existe plusieurs autres façons moins connues, comme le chemin de fer du Grand Canyon qui vous permet de contempler des vues pittoresques, et surtout, de la même façon que les explorateurs l’ont fait en 1901.

Le Grand Canyon est un lieu incontournable à découvrir lors d’un séjour dans l’Ouest américain. Il se divise en trois parties bien distinctes.

La rive sud est de loin la plus fréquentée. Ouverte toute l’année, elle accueille plus de 80 % des visiteurs de tout le parc. La raison de ce succès est simple : elle est plus facilement accessible que les autres rives et offre plus de points de vue et d’activités que les autres n’ont pas. Cette rive se distingue aussi par sa végétation, principalement composée de cactus, genévriers de l’Utah ou pins parasols et, si vous êtes observateurs, vous aurez peut-être la chance d’y voir des renards gris.

Certains points de vue sont facilement accessibles :

  • Yavapai Point vous permet d’observer l’intérieur du Canyon avec la rivière Colorado ;
  • Mather Point : vue dégagée des temples ;
  • Moran Point : très belle vue sur le Red Canyon et sa fameuse « sinking ship illusion » ;
  • Lookout Studio : point d’observation panoramique sur le Canyon ;
  • Lipan Point : pour y voir les différentes strates de formations rocheuses.

Grand Canyon Arizona - Varennes et cie

La rive nord est plus humide et plus froide, avec des altitudes plus élevées. Le paysage change complètement pour laisser la place à des forêts de conifères. Dès que la neige fait son apparition, elle rend la route impraticable. Cette rive est donc fermée entre le 15 octobre et 15 mai de chaque année.

Par contre, n’hésitez pas à visiter cette section du parc pendant la période estivale, soit de juin à septembre. Vous pourrez même, avec un peu de chance, vous sentir seul au monde tellement les visiteurs ignorent ce côté du parc au profit de la rive sud.

BON À SAVOIR
Les principaux points à ne pas manquer : Bright Angel Point, Cape Royal au coucher du soleil et le point d’observation le plus haut de la rive nord : Point Imperial.

Notez qu’il est aussi possible de faire une randonnée entre la rive sud et la rive nord. Les plus courageux la feront sur une journée. En réalité, il est recommandé de prendre 2 à 3 jours pour faire cette randonnée qui est assez difficile. C’est un vrai challenge.

La rive ouest est de loin la plus sauvage. Elle est également le territoire des Hualapai, un peuple amérindien communément appelé les « Gardiens du Canyon », pour qui ces terres sont sacrées. Cette rive fait partie du désert des Mojaves et est donc plutôt aride et désertique.

Voici les points à ne pas manquer :

  • Eagle Point, formation rocheuse autrefois vénérée par les Hualapai ;
  • Guano Point, un promontoire permettant aux visiteurs de s’aventurer au cœur du Canyon ;
  • Skywalk, passerelle en verre qui permet aux visiteurs de survoler le Canyon et ses 1 600 m de profondeur ;
  • le Hualapai Ranch qui reconstitue une ville de l’Ouest américain.

La rive est, officiellement, elle n’existe pas ! Parc contre, à l’est du Grand Canyon, vous trouverez de nombreux points d’intérêt que vous devez absolument visiter :

  • Antelope Canyon, pour ses jeux de lumière vraiment uniques : attention les réservations sont obligatoires ;
  • Horseshoe Bend : célèbre pour son cours d’eau en forme de fer à cheval, c’est une création originale de la nature.


Monument Valley, Arizona

Le rêve ultime de tout voyageur de l’Ouest américain, on a tout simplement l’impression d’être le principal acteur d’un western mythique ou encore d’une bande dessinée de Lucky Luke... Célèbre pour ses structures géologiques, ses buttes et ses rochers, elle fait partie d’une réserve des Navajos. On peut visiter ce site à pied et en voiture. Ou, pourquoi ne pas replonger dans les années 1800 et visiter ce parc à cheval avec un guide amérindien ?

Monument Valley - Varennes et cie

Parc National Death Valley, Californie

La Vallée de la Mort, un nom mythique pour l’un des lieux les plus inhospitaliers de la planète. Il y fait chaud, très chaud, vraiment chaud. Le record de 56,7 °C a été établi en 1913. C’est aussi dans ce désert que furent tournées des scènes de Star Wars 4 et 6.
Il ne faut pas manquer : Ubehebe Crater, un volcan de plus de 180 mètres de profondeur et de 800 mètres de diamètre, créé après une violente explosion de vapeur. On doit aussi aller visiter la ville fantôme de Rhyolite, des bâtiments en ruine, une maison faite de bouteilles de bière ainsi qu’un cimetière vous font revivre cette période historique.

BON À SAVOIR
Quelques conseils pour bien en profiter :

  1. Le « visitor center » est systématiquement le premier arrêt que vous devez faire en entrant dans un parc national. On vous donnera des renseignements sur les incontournables et les gens sur place connaissent bien le parc. Vous pourriez même avoir des « hints » que vous ne retrouverez dans aucun guide !
  2. Les parcs peuvent souvent se visiter entièrement en voiture : n’hésitez donc pas à en faire le tour en voiture pour mieux choisir vos randonnées. Notez également que les parcs sont très bien aménagés, la vitesse est limitée et plusieurs sentiers peuvent convenir aux personnes à mobilité réduite.
  3. Allez à la rencontre des animaux. Il y a une multitude d’animaux sauvages en liberté ! Cependant, respectez les règles de sécurité ainsi que celles relatives à la nourriture. Vous pourriez faire de très belles rencontres.
  4. Assurez-vous d’avoir de l’argent comptant sur vous. Pour accéder aux parcs nationaux, on vous facture des frais variant entre 15 $ et 25 $ en fonction du parc.
  5. Prévoyez au moins une nuit dans chacun des parcs ou près de chacun d’entre eux. Les couchers de soleil sont magnifiques ; il serait dommage d’avoir à quitter tôt pour ne pas faire la route de nuit !

Les parcs nationaux nous permettent de découvrir des paysages d’une beauté incomparable, des animaux sauvages dans leur environnement ou même d’en apprendre davantage sur les différentes tribus encore représentées. Nous sommes convaincus que vous trouverez de nombreuses attractions qui sauront ravir vos yeux, autant que votre intellect.

Death Valley Sailing Stones - Varennes et cie

Racetrack Valley Road - Varennes et cie


Voyages et croisieres Varennes et cie


Le Varennes & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Galerie de photos : cliquez sur les photos pour agrandir

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.