bobo ete varennes
16 juillet 2019

LES PETITS BOBOS D'ÉTÉ

Santé
Karine Bastien, Jean-Philippe Paré & Marie-Claude Pharmaciens

OTITE DU BAIGNEUR

L'otite du baigneur, ou otite externe, est une infection fongique ou bactérienne de la partie externe de l'oreille. Bien qu'elle puisse être assez douloureuse, elle n'est généralement pas grave.

Le premier signe d'une otite du baigneur est donc une douleur à l'oreille. Une sensibilité lorsqu'on tire doucement sur le lobe de l'oreille ou lorsqu'on applique une pression sur le tragus (petit morceau de peau qui avance devant l'ouverture du conduit auditif) sont de bons indicateurs d'une otite du baigneur. On peut aussi ressentir de la démangeaison dans l'oreille. Parfois, l'oreille peut sembler bouchée et on peut observer une légère baisse de l'audition. À l'occasion, on peut observer un écoulement de l'oreille.

L'otite du baigneur est causée par des organismes souvent déjà présents dans le canal auditif mais qui se mettent à se multiplier en présence d'eau. Ce type d'otite est plus fréquent pendant la saison estivale alors qu'il y a plus de baignades (d'où son nom).

Quoi faire quand on a une otite du baigneur?
    •    Éviter de mettre la tête sous l'eau lors de la baignade pendant les 7 à 10 jours suivant le début de l'infection.
    •    Vous pouvez placer un coussin chauffant tiède (pas chaud) sur l'oreille pour atténuer la douleur
    •    L'emploi de produits pharmacologiques peut servir à la prévention et au traitement de l'otite externe. N'hésitez pas à nous consulter.


COUP DE SOLEIL

Un coup de soleil est ni plus ni moins une brûlure causée par une exposition prolongée et non protégée aux rayons ultraviolets du soleil.

On reconnaît facilement un coup de soleil à l'apparition de rougeur, chaleur et sensibilité au toucher. Parfois, il y a apparition de cloques dans les jours suivants. Souvent, la peau devient très sèche et pèle aux endroits brûlés. Dans certains cas, une sensation de malaise général et de la fièvre peuvent aussi être présents.

Bien que le coup de soleil et ses inconforts soient temporaires, les dommages peuvent quant à eux être permanents. On n'a qu'à penser au vieillissement cutané prématuré et aux cancers de la peau causés par les rayons UVA et UVB du soleil.

Quoi faire quand on a un coup de soleil?
    •    Appliquer des compresses d'eau tiède sur les régions affectées pendant 20 minutes ou prendre un bain ou une douche à l'eau tiède
    •    Appliquer de la crème hydratante (attendre 24h après l'exposition)
    •    Les produits à base d'Aloe vera peuvent aussi être utilisés pour apaiser la douleur
    •    Évitez l'exposition au soleil
    •    Buvez beaucoup d'eau.
Pour éviter les désagréments d'un coup de soleil, rien ne vaut l'application de mesures préventives. Vous pouvez consulter notre chronique : Choisir la meilleure protection solaire.

PIQÛRES D'INSECTES

Les piqûres d'insectes, en plus d'être désagréables, peuvent entraîner certains problèmes de santé. Il est donc important de bien se protéger.
Les insectifuges aident à diminuer les risques de se faire piquer par les moustiques et les tiques. Différents produits sont disponibles et le choix doit se baser sur l'âge de la personne, la durée de protection nécessaire et l'efficacité du produit. Venez nous rencontrer pour plus d'informations.

Quoi faire si vous avez été piqués par un moustique?
    •    Nettoyer le site avec de l'eau et du savon pour diminuer le risque d'infection
    •    Appliquer des compresses d'eau froide ou de la glace pour réduire la douleur et l'enflure.
    •    Certaine crème et des médicaments analgésiques ou antihistaminiques peuvent aussi aider. Consultez votre pharmacien qui pourra vous conseiller.

***Si vous avez été piqué par une tique, il faut l'enlever délicatement, le plus rapidement possible. Voir notre chronique : Maladie de Lyme : la population de Varennes n'est pas à l'abri.


Caroline Michaud, pharmacienne de famille

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.