Varennes et cie douleurs chroniques
28 février 2020

Douleurs chroniques: médicaments et autres stratégies

Santé
Karine Bastien, Jean-Philippe Paré & Marie-Claude Pharmaciens

 

Au Canada, 1 personne sur 5 vit quotidiennement avec une douleur. Les douleurs chroniques constituent la maladie la plus répandue dans notre société. Les douleurs chroniques les plus fréquentes sont les maux de dos, l’arthrite et les migraines. L’impact sur la qualité de vie des personnes atteintes est majeur.

LE SAVIEZ-VOUS

Définition de la douleur chronique: douleur qui dure pendant plus de 3 mois ou au-delà d’une période normale de guérison.

Cette maladie peut affecter toutes les sphères de la vie de la personne qui en souffre: la vie familiale, la vie de couple, la vie professionnelle, la vie sociale, les sports et les loisirs. La douleur chronique peut aussi provoquer du découragement, de la colère, un sentiment d’injustice, un isolement, de l’anxiété et même une dépression. Un aspect très souvent bouleversé est le sommeil. Un cercle vicieux apparait: la douleur dérange la qualité du sommeil et la fatigue causée par une mauvaise nuit amplifie la perception de la douleur. Il est possible de combiner la médication à d’autres stratégies pour mieux gérer le mal et apprendre à vivre avec la douleur plus positivement.

PRINCIPAUX TYPES DE DOULEUR CHRONIQUE

  • Douleur nociceptive par exemple: arthrose, maux de tête, etc.
  • Douleur neuropathique: douleur post-zona, post-AVC, neuropathies diabétiques, etc.
  • Douleur mixte: fibromyalgie, maux de dos, etc.

MÉDICAMENTS CONTRE LA DOULEUR

Le choix du traitement dépend du type de douleur. Les médicaments peuvent rarement faire disparaitre la douleur complètement. Les gens répondent différemment aux médicaments. On a besoin parfois de combinaisons de médicaments avec différents modes d’action pour obtenir un soulagement. Voici certains médicaments utilisés:

  • Acétaminophène (Tylenol)
  • Ibuprofène et autres anti-inflammatoires
  • Opioïdes : pour douleurs plus sévères et en 2e ou 3e option à cause du risque de dépendance et des effets secondaires
  • Relaxants musculaires
  • Antidépresseurs et anticonvulsivants: agissent sur les nerfs pour ralentir la transmission des messages de douleur
  • Injections de cortisone ou autres médicaments
  • Crèmes analgésiques
  • Cannabis à des fins médicales

Informez-vous bien sur votre médication pour en tirer le maximum d’effets bénéfiques. Prenez vos médicaments en suivant bien l’horaire proposé. Si vous devez prendre des médicaments «au besoin» lors de crises de douleur, n’attendez surtout pas que la douleur devienne intolérable. Premièrement, l’effet du médicament se fera souvent sentir environ en 30 minutes. Deuxièmement, une douleur bien installée est plus difficile à soulager et gruge votre énergie. Je vous conseille aussi de remplir un carnet de bord pour noter les activités qui soulagent ou intensifient votre douleur, les médicaments qui vous soulage et l’intensité de votre douleur à différents moments de la journée. Ces informations seront utiles pour votre pharmacien et votre médecin lors de l’ajustement de votre traitement.

L’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR SOULAGER LA DOULEUR

On peut avoir le réflexe d’arrêter de bouger quand on a mal mais il faut rester actif pour limiter les pertes de mobilité. Une pratique régulière et progressive d’activité physique amène à se concentrer davantage sur l’exercice et ses bienfaits et moins sur la douleur. Des séances avec un physiothérapeute ou un kinésiologue sont conseillées afin de découvrir des exercices appropriés. Il faut trouver des activités qui vous plaisent. Voici quelques avantages de l’activité physique:

  • Augmente la forme physique, la masse musculaire et l’équilibre
  • Accroit le sentiment de bien-être par la production d’endorphines, une substance libérée par le cerveau qui peut être aussi efficace que la morphine pour soulager la douleur
  • Améliore la qualité de votre sommeil, diminue le stress et améliore l’humeur
  • Vous aide à maintenir un poids santé
  • Diminue l’isolement grâce aux contacts sociaux liés à la pratique d’activités physiques et récréatives

Une pratique irrégulière ou trop intense demande plusieurs jours de récupération et peut nuire à votre motivation. Évitez les excès, soyez patient et variez vos activités. Voici un conseil pour vous aider à respecter vos limites et vos capacités: sur une échelle de douleur de 0 à 10 (ou 0 indique aucune douleur et 10 la douleur la plus intense), votre douleur durant l’exercice ne devrait pas augmenter de plus de 2 points et devrait revenir à son niveau de base ensuite. Par exemple, si votre douleur est à 4 avant l’exercice, celle-ci peut augmenter jusqu’à 6 pendant l’exercice, mais doit revenir au niveau de base par la suite, soit à 4.

Varennes et cie echelle douleur

AUTRES APPROCHES DE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE

  1. Les psychologues peuvent aider à gérer la douleur chronique et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.
  2. Les techniques de relaxation, de respiration et de méditation permettent de rééquilibrer le corps et l’esprit. Elles sont efficaces pour diminuer les tensions physiques et psychologiques ainsi que la douleur.
  3. Maintenir de bonnes habitudes de vie: sommeil régulier, alimentation saine et consommation d’alcool modérée.
  4. Demeurer actif et se distraire: la distraction peut être un puissant analgésique.
  5. Participer à des groupes d’entraide: la douleur chronique est une épreuve solitaire et il est parfois aidant de partager ses expériences avec des personnes vivant une situation similaire.

La meilleure façon de vivre avec la douleur chronique, c’est de l’accepter et de s’adapter. Il faut accepter ses limites et profiter des journées ou la douleur est plus contrôlée.

Soulager la douleur est très complexe et nécessite une équipe multidisciplinaire: pharmacien, médecin, physiothérapeute, psychologue, ostéopathe, massothérapeute, etc. Entourez-vous de professionnels de confiance pour apprendre à mieux gérer votre douleur quotidienne.

Karine Bastien, pharmacienne de famille 


Le Varennes & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.