Allergies saisonnieres Varennes et cie
15 mai 2019

ALLERGIES SAISONNIÈRES : ASTUCES POUR PROFITER DU PLEIN AIR

Santé
Karine Bastien, Jean-Philippe Paré & Marie-Claude Pharmaciens

La 1ère étape pour diminuer vos symptômes d’allergie est de diminuer vos contacts avec les pollens. En restant enfermé tout l’été? Mais non! Voici quelques trucs pour diminuer votre exposition aux allergènes saisonniers.

LE SAVIEZ-VOUS?

1 personne sur 5 souffrirait d’allergie saisonnière dans les pays industrialisés

  • La quantité de pollen dans l’air est la plus élevée le matin entre 6h et 10h, et moindre en fin d’après-midi et en soirée. Elle augmente par beau temps et les jours venteux et diminue lors des journées pluvieuses. Profitez des moments ou le taux de pollen est plus bas pour aérer la maison. Gardez portes et fenêtres fermées le reste du temps.
  • Portez des verres fumés afin de diminuer la quantité de pollen qui atteint vos yeux.
  • Après une activité extérieure, rincez vos sinus avec une solution saline et vos yeux avec des larmes artificielles pour diminuer la quantité d’allergènes présents.
  • La tonte de la pelouse, le sarclage soulèvent du pollen. Évitez ces activités ou portez un masque filtrant la poussière durant ces travaux.
  • Le pollen se dépose sur votre peau, vos cheveux et vos vêtements. Évitez de faire sécher la lessive dehors. Après des activités extérieures, prenez une douche, rincez vos cheveux et changez de vêtements.
  • La concentration de moisissures extérieures augmente après les précipitations. Gardez portes et fenêtres fermées durant les 2 jours qui suivent des pluies abondantes.
  • On trouve une grande quantité de moisissures dans les débris de végétation. Éliminez les tas de feuilles mortes, les rognures de la tonte du gazon et les autres résidus végétaux de votre terrain.
  • Éliminez la présence d’herbe à poux dans votre environnement. * à ne pas confondre avec l’herbe à puce qui ne doit pas être manipulée à mains nues*
  • Évitez de fumer et d’être exposé à la fumée secondaire : ça peut empirer les symptômes d’allergie.

herbe poux allergies Varennes et cie

Si malgré toutes ces précautions, vos symptômes sont incommodants (éternuements, écoulement nasal, congestion nasale, rougeur des yeux et larmoiement, démangeaisons du nez/yeux/gorge, etc), venez nous demander conseil. Des médicaments en vente libre soulagent efficacement les symptômes d’allergies saisonnières. Nous pourrons vous conseiller le traitement approprié selon vos symptômes : comprimés, vaporisateur nasal ou gouttes ophtalmiques.

À QUOI ÊTES-VOUS ALLERGIQUES?

Voici des indices si vos symptômes se manifestent :

  • Au début du printemps et à l’automne : moisissures extérieures
  • De la fin mars au début juin : au pollen de certains arbres et arbustes
  • De la fin mai à la fin septembre : au pollen de certaines graminées (gazon, foin, seigle,
    blé, mais)
  • De la fin juillet à la fin octobre : au pollen de l’herbe à poux

Un test d’allergie par un allergologue pourra confirmer le tout.

ET LES ENFANTS?

Il est important de ne pas négliger les symptômes d’allergies saisonnières chez eux. Ils peuvent nuire à leur concentration, leur apprentissage scolaire, leur sommeil, etc. Les produits en vente libre ne conviennent pas tous aux moins de 6 ans. Venez nous voir pour plus d’informations!

Karine Bastien, pharmacienne de famille


le Varennes & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Crédits photos : De Elizaveta Galitckaia/www.shutterstock.com | publications.msss.gouv.qc.ca

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.