emlodie baseball varennes
22 juillet 2018

Le baseball

famille
Mélodie Roux

J’aime le baseball. Du plus loin que je me rappelle, c’est le premier sport que j’ai pratiqué et que j’ai vraiment aimé. On est dehors, il fait soleil, c’est la période des congés d’école et c’est amusant. Cette passion a débuté au cours de l’été de mes 9 ans, lorsqu’une ligue mineure de softball féminin avait été mise en place à Varennes. Mon père nous y avait inscrites, ma sœur et moi, et il s’impliquait à l’époque comme entraîneur bénévole.

Tous les trois, avec nos sacs à dos remplis de casquettes, de gants, de balles et de bouteilles d’eau, on se rendait au Parc du Pré-Vert en vélo pour nos entraînements ou nos parties. Dans mes plus lointains souvenirs, j’y ai toujours eu beaucoup de plaisir. J’y ai forgé de belles amitiés, particulièrement avec une amie de qui je suis encore très proche aujourd’hui.

Cet été, je joue ma 24e saison et j’ai toujours autant de plaisir!

Passage à la prochaine génération…
Mais cette année, c’est spécial! Mes enfants ont commencé à jouer! Sur le terrain # 4 (je sais, ce sont des lettres maintenant, mais il me semble que c’était des numéros dans le temps, non?), celui-là même où j’ai joué mes premières parties de balle, mes enfants apprennent aussi à jouer. Et tout comme mon père, je m’implique aussi comme entraîneur bénévole.

L’exemple que mon père m’a donné, je l’ai suivi. Pour montrer aux enfants que le sport, c’est important et amusant, il faut que nous ayons du plaisir avec nos enfants lors de l’activité. D’ailleurs, mon fils trouve cela vraiment « le fun » de voir sa mère sur le terrain. Il me dit souvent : « Maman, es-tu bénévole aujourd’hui? » … j’en profite! (qui sait ce que l’adolescence me réserve?)

melodie baseball enfants varennes

Depuis que je suis redevenue citoyenne de Varennes, je redécouvre la ville à travers mes enfants. En les voyant évoluer dans les mêmes lieux que je fréquentais petite, je me sens nostalgique. C’est tout de même spécial de se retrouver dans la même situation qu’il y a 24 ans, mais de jouer un rôle différent. C’est d’autant plus spécial de savoir que mes enfants aiment ça autant que nous à l’époque!

Le nous…
Il y a neuf ans cette semaine, mon conjoint et moi, on se rencontrait sur un terrain de baseball, ce qui nous a amenés à faire deux beaux enfants qui, cette année, commencent à jouer à leur tour. Le « nous », c’est ça! À nous quatre, on est la famille baseball!

melodie baseball chum varennes
Le lundi, c’est la soirée baseball des enfants, le mercredi, on est spectateurs à la partie du petit neveu et le jeudi c’est la soirée baseball des parents. On poursuit la tradition en se rendant en vélo, nos sacs à dos remplis de casquettes, de gants, de balles et de bouteilles d’eau. Si vous passez au Parc du Pré-Vert cet été, il se peut bien que vous nous croisiez près des terrains de baseball. N’hésitez pas à nous saluer!

terrain baseball varennes

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.