Laureats Jean Michel Cid et Olivia Scully
11 décembre 2018

Quatre bourses de 1000 $ remises à des étudiants de Varennes

actualités
Ville de Varennes

Trois étudiants varennois se sont vu remettre chacun une bourse d’étude de 1000 $ attribuée par la Fondation universitaire Marguerite-d’Youville de Varennes en guise de reconnaissance pour leur succès académique exceptionnel. Ces étudiants se sont distingués par leurs résultats, leur motivation personnelle ainsi que leur orientation de carrière.

Les lauréats sont : Olivia Scully, étudiante en audiologie, Jean-Michel Cid, étudiant en informatique et Marijanie Pelletier, étudiante en génie électrique.

Laureats Jean Michel Cid et Olivia Scully

Lauréats : Jean-Michel Cid et Olivia Scully

Laureate Marijanie Pelletier

Lauréate : Marijanie Pelletier

L’analyse des dossiers a été effectuée par les membres du conseil d’administration de la Fondation : le président et maire de Varennes, Martin Damphousse; Cathie Bouchard, directrice du Collège Saint-Paul de Varennes; René Ouellet, directeur général de la Caisse Desjardins de Varennes, Nathalie Jodoin, notaire et Sylvain Fontaine, directeur chez S.C. Johnson.

Des remerciements ont été adressés aux principaux partenaires que sont la Caisse Desjardins de Varennes, S.C. Johnson, Divco et la Ville de Varennes.

La Fondation universitaire Marguerite-d’Youville a été mise sur pied en 1982 par la compagnie Kronos Canada pour souligner le 25e anniversaire de son implantation à Varennes. La compagnie avait alors injecté une somme de 25 000 $.

Bourse Mathieu Émond

L’Association des pompiers de Varennes a également décerné la Bourse Mathieu Émond à Karine Paquette, étudiante en prévention incendie. Cette bourse de 1000 $ a été créée afin d’honorer la mémoire du pompier Mathieu Émond, décédé en service à Varennes le 4 mars 2008.

karine paquette fondation emond

Lauréate : Karine Paquette


le Varennes & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.