20190603 Hommage Nadine Robert web
4 juin 2019

Le conseil municipal rend hommage à Nadine Robert

actualités
Ville de Varennes

Le conseil municipal a rendu hommage à madame Nadine Robert, une citoyenne reconnue pour l’ensemble de son œuvre artistique. Auteure, traductrice et éditrice de livres, madame Robert dirige la maison d’édition Comme des géants qui a pignon sur rue à Varennes. Elle a signé de nombreux albums jeunesse illustrés qui ont été encensés par la critique à travers le monde.

La maison d'édition Comme des géants a récemment remporté le prestigieux BOP - Prix Bologne pour le meilleur éditeur de littérature jeunesse dans le monde pour l’Amérique du Nord. Après cinq ans d’existence, la maison d’édition a su se démarquer par l’originalité et la qualité de ses créations. Nadine Robert, a reçu cet honneur ce printemps dans le cadre de la Foire du livre de Bologne en Italie.

Impliquée activement dans la communauté, Nadine Robert est membre du Comité culturel de la Ville depuis plusieurs années. Elle s’est impliquée dans l’organisation des Journées de la culture, du Salon du livre jeunesse et du Rendez-vous de la BD. Plusieurs exemplaires de sa collection de livres se retrouvent à la Bibliothèque de Varennes. En mars dernier, en collaboration avec ses maisons d’édition, la Ville a lancé le programme Lire et faire lire.

« Madame Robert, le conseil municipal tient à vous rendre hommage et à vous offrir ses plus sincères félicitations! Votre cheminement dans le domaine de la littérature jeunesse est exemplaire et vous êtes une inspiration pour notre communauté », a déclaré le maire Martin Damphousse.

Enfin, en guise de reconnaissance, le conseil municipal a remis un présent à Nadine Robert. Il s’agit d’une œuvre de l’artiste peintre Pierre Morin qui a pour titre Rue Ste-Anne en mars.


Le sorel-tracy & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.