Commissaires Varennes et cie
31 mai 2019

LA COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES AU SERVICE DES CITOYENS ET DES FAMILLES

actualités
Commission scolaire des Patriotes

Dans le cadre de la mise en place de son Plan d’engagement vers la réussite Tous Patriotes vers la Réussite!, la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a mis de l’avant des initiatives qui ont été développées en collaboration avec des partenaires du milieu municipal et communautaire, ainsi que du réseau de la santé et de la petite enfance, et ce, au profit des élèves, des citoyens et des familles de son territoire.

PRÉPARATION À L’ENTRÉE À L’ÉCOLE
À la CSP, une attention particulière est portée aux périodes de transition des élèves, notamment la plus cruciale, celle qui prépare les jeunes enfants à faire leur entrée à l’école.

En effet, les recherches ont démontré qu’une première transition scolaire dure minimalement 16 mois. C’est-à-dire qu’à compter du mois d’août-septembre précédent la rentrée, et ce, jusqu’en novembre suivant la rentrée scolaire (et pour certains un peu plus), les enfants et leurs parents se trouvent dans une période de vulnérabilité et d’ajustements.

Forte d’une expertise qui a fait ses preuves sur le plan national avec le service Ribambelle (Prix Éducation de l’Institut d'administration publique de Québec en 2012), la commission scolaire a été choisie par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour porter un projet pilote en Montérégie visant à soutenir une première transition harmonieuse vers l’école. Rassemblant des membres issus du milieu de la petite enfance, de la santé, communautaire et scolaire, ce projet a pour mandat d’élaborer une vision commune de cette transition et développer une série d’actions concertées qui prendront place au cours de l’année 2019-2020.

INTÉGRATION D’ÉLÈVES HANDICAPÉS AU CAMP DE JOUR
Chaque enfant a besoin de vivre des expériences enrichissantes avec les autres pour se développer et dépasser ses propres limites. Animés par cette conviction et soucieux de permettre aux enfants handicapés de vivre une intégration sociale enrichissante, une entente a été conclue avec 12 villes et municipalités du territoire de la CSP afin d’assurer une continuité dans les services offerts aux élèves handicapés et de favoriser une meilleure transition camp de jour/école. Ainsi, ces élèves bénéficient d’un accompagnement adapté lors de leur intégration au camp de jour et d’un suivi lors de la rentrée scolaire répondant à leurs besoins selon le cheminement réalisé durant l’été.

Les villes et municipalités participantes sont : Beloeil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Les parents intéressés par ce service peuvent communiquer avec les responsables des camps de jour de ces milieux pour en savoir plus.

TRANSPORT DES CÉGÉPIENS
Afin de répondre au besoin en transport des jeunes des municipalités rurales pour la poursuite de leurs études postsecondaires, la CSP offre, en collaboration avec le Regroupement pour le développement social de la Vallée, un service de transport aux jeunes inscrits dans un programme postsecondaire qui n’ont aucun transport collectif afin de favoriser la poursuite de leurs études et de leur permettre une plus grande autonomie dans leurs déplacements.
Ce service est actuellement offert aux jeunes de Saint-Jean-Baptiste, Saint-Mathieu-de-Beloeil, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu et Saint-Marc-sur-Richelieu. Les élèves peuvent donc faire une demande de transport pour continuer de prendre l’autobus scolaire du secondaire pour rejoindre la route 116 et utiliser le transport collectif vers le cégep.

Les élèves intéressés par ce service peuvent visiter le site infosvp.ca ou communiquer avec la Corporation de développement communautaire au 450-281-1301.

RETOUR AUX ÉTUDES
À la CSP, plusieurs services et programmes de formation sont offerts aux adultes de 16 ans et plus sans diplôme d’études secondaires ou professionnelles, qui envisagent de retourner aux études ou sur le marché du travail et qui veulent connaître toutes les possibilités qui s’offrent à eux. Les Services d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement (SARCA) sont offerts gratuitement et constituent une porte d’entrée vers les autres services de la CSP pour favoriser la poursuite du cheminement scolaire et professionnel des adultes de notre territoire.
Il est également possible d’avoir recours aux services du SARCA en dehors de ces points de service par l’entremise de l’Escouade réussite, un projet réalisé en partenariat avec les Centres Jeunesse Emploi de notre territoire, qui permet une mobilité et une accessibilité sur tout le territoire de la commission scolaire.

Tous les détails sont disponibles sur centreformationrichelieu.ca/sarca

SERVICE AUX ENTREPRISES ET À LA COMMUNAUTÉ
Depuis plusieurs années, le Service aux entreprises et à la communauté (SAEC) offre une expertise de qualité permettant le développement et la mise à jour des compétences de la main-d’œuvre des entreprises du territoire de la CSP.

Cette année, plus de 6 200 heures de formation ont été offertes, permettant de former plus de 5 000 personnes. C’est au total quelques 225 entreprises différentes qui ont pu bénéficier des offres d’accompagnement professionnel, dont le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie Est (CISSSME), qui a offert un témoignage éloquent des retombées pour leur organisation.

Plusieurs offres de formation sur mesure et à temps partiel ainsi que des services-conseil sont offerts. Tous les détails sont disponibles sur www.sae.csp.qc.ca.

FRANCISATION
Les services de francisation à la CSP sont disponibles selon deux formules d’apprentissage.

Formation gratuite avec une aide financière
Un programme de francisation de l’éducation des adultes basé sur le programme du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur est offert au Centre de formation du Richelieu. Il comporte plusieurs niveaux reconnus officiellement (niveaux sanctionnés, reconnaissance dans un bulletin) et est conçu de manière à inclure l’ensemble des aspects de la vie quotidienne, où l’usage de la langue, tant parlée qu’écrite, est requis.

Ainsi, les enseignantes intègrent une panoplie d’activités variées à leur enseignement traditionnel. Ces activités d’ordre social et culturel (visite de musées, de CLSC, de centres d’achat, de banques, de marchés publics, cabane à sucre, zoo, café-rencontre, etc.) permettent aux élèves de découvrir et d’apprivoiser encore mieux leur nouveau milieu de vie.
De plus, un soutien financier est offert aux nouveaux arrivants qui s’inscrivent au programme de francisation.

Tous les détails sont disponibles sur cfr.csp.qc.ca.

Francisation en entreprise
Le SAEC offre également des cours de francisation, mais sous une formule adaptée aux besoins des employeurs.

Afin de soutenir les entreprises dans leur défi de la main-d’œuvre, le SAEC a développé un projet novateur en collaboration avec l’Office québécois de la langue française. Le Français pour les travailleurs allophones, une solution à la pénurie de main-d’œuvre! a pour objectif de valoriser la maîtrise du français au sein des entreprises du territoire et d’ainsi favoriser l’attractivité des entreprises locales pour la main-d’œuvre allophone, d’en assurer l’intégration adéquate et le maintien en emploi.

Tous les détails sont disponibles sur www.sae.csp.qc.ca.

UNE FAMILLE, UN DICTIONNAIRE
Une famille, un dictionnaire est un service développé en partenariat avec le Carrefour jeunesse emploi Marguerite-d'Youville, qui vise à mobiliser les parents d’élèves du primaire à soutenir leur enfant dans l'atteinte de leur plein potentiel. Plus précisément, les objectifs de ce service sont d’outiller les parents afin qu’ils développent une meilleure confiance en leurs capacités et se sentent plus compétents pour accompagner leurs enfants dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Ces rencontres permettent également aux parents d’élargir leur réseau social, afin qu’ils puissent partager et s’entraider.

Actuellement offert à Varennes et Verchères, ce programme comporte une dizaine d’ateliers, d’une durée de trois heures chacun, qui sont donnés gratuitement par une enseignante et un intervenant du Carrefour jeunesse emploi. Pour en savoir plus, les citoyens peuvent communiquer avec l’école J.-P.-Labarre à Varennes et Ludger-Duvernay à Verchères.

LES PARENTS À L’ÉCOLE
Une des missions que le Comité de parents de la CSP s’est donnée au fil des ans, en plus de ce que la Loi sur l’instruction publique prévoit, est de former et d’informer les parents sur différents sujets qui touchent la vie parentale et les élèves, en fournissant de l’information de qualité, non seulement aux membres du Comité, mais à l’ensemble des parents du territoire. C’est dans cet esprit que le Comité de parents a organisé plusieurs conférences au cours des dernières années, touchant plusieurs sujets, dont entre autres :

  • La sexualité des enfants et adolescents
  • L’intimidation et la cyberintimidation
  • Les relations parents-enfants
  • Le trouble de l’anxiété

Les parents sont invités à surveiller les communications de leur école pour connaitre la prochaine conférence offerte dans leur milieu.


La Commission scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 68 écoles et centres de formation accueillant 33 833 élèves. La CSP a également pour mission de promouvoir et valoriser l’éducation publique sur son territoire, de veiller à la qualité des services éducatifs et à la réussite des élèves en vue de l’atteinte d’un plus haut niveau de scolarisation et de qualification de la population et de contribuer, dans la mesure prévue par la Loi sur l’instruction publique, au développement social, culturel et économique de sa région.


le Varennes & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

Sur la photo : Martin Dulac, maire de McMasterville - Sylvette Russac-David, commissaire à la CSP - Denis Le Blanc, Conseiller municipal à Varennes – Diane Lavoie, mairesse de Beloeil - Béatrice Ronvaux, commissaire à la CSP – Hélène Roberge, présidente de la CSP - Ronald Tremblay, commissaire à la CSP - Normand Boisclair, président du Comité de parents et commissaire-parents, CSP - Chantal Denis, mairesse de Saint-Antoine-sur-Richelieu - Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire - Alain Langlois, commissaire à la CSP - Alexandre Bélisle, directeur adjoint, Centre de formation du Richelieu, CSP - Amélie Poirier, mairesse suppléante de Sainte-Julie.

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!

Varennes & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.